LONDRES, 30 septembre 2020 /PRNewswire/ — Une étude portant sur 100 des plus grandes sociétés européennes à grosses capitalisations a révélé un écart important entre les déclarations d’envergure en matière d’ESG et les preuves permettant d’appuyer ces déclarations.

Bladonmore, cabinet de conseil en communication basé à Londres, a passé en revue les sites Web de toutes les entreprises de l’indice STOXX All Europe 100 au cours du mois d’août 2020. Il a constaté un écart important entre les « engagements » des entreprises en matière de responsabilité sociale et le contenu qui vient le valider.

Le rapport complet – « ESG: Closing the gap » (Combler l’écart de l’ESG) est disponible ici : https://esg.bladonmore.com.

L’étude examine la qualité de la communication des entreprises avec leurs parties prenantes en matière d’ESG. Elle met en lumière plusieurs entreprises qui excellent dans leurs communications ESG en ligne : le géant industriel allemand Siemens est en tête du classement, suivi de près par le groupe technologique suédois Ericsson et par le conglomérat anglo-néerlandais de biens de consommation Unilever.

Les résultats montrent que la plupart des entreprises ont peut-être effectivement saisi l’importance de l’ESG et veulent être considérées comme socialement responsables en promouvant des déclarations et des objectifs audacieux et progressistes dans leurs messages. Cependant, elles ne parviennent pas régulièrement à étayer ce message avec le contenu nécessaire pour concrétiser ces témoignages. Finalement, cela suggère que certaines des déclarations ne sont pas fiables.

  • 69 % des entreprises concernées par l’étude font référence à des objectifs ESG ou de responsabilité sociale dans leurs déclarations d’intention
  • 60 % mettent clairement en évidence leurs cibles et objectifs en matière d’ESG ou de responsabilité sociale
  • 62 % font référence aux Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD des Nations Unies)

Cependant, seulement :

  • 22 % des entreprises susmentionnées abordent les questions de l’ESG dans le cadre d’entretiens avec le PDG
  • 19 % favorisent la voix des employés (en dessous de la direction) sur les questions d’ESG 
  • 21 % partagent des témoignages humains pour démontrer l’impact de leur programme ESG (film)

« La capacité à transmettre clairement ses références en matière d’ESG devient de plus en plus importante », a commenté Richard Carpenter, associé directeur de Bladonmore. « Les entreprises sont évidemment à l’écoute des problèmes – et beaucoup ont des histoires fortes à raconter – mais trop souvent, le message n’est qu’un signal de vertu plutôt qu’une véritable histoire. Nous encourageons les entreprises à fournir davantage de preuves des déclarations d’envergure qu’elles font figurer sur leurs sites Web. »

Le rapport examine à la fois le messager et le moyen de communication utilisés par les entreprises, comme la façon dont elles mettent en avant la voix des employés, utilisent du contenu sous forme de films ou structurent leurs objectifs de responsabilité sociale.

« L’examen est bien plus qu’un simple exercice de cochage », a ajouté Tom Brown, consultant associé chez Bladonmore et coauteur du rapport. « Il était important pour nous d’analyser la qualité du contenu produit, tout autant que ce qui se trouve réellement sur les sites Web. Les entreprises peuvent avoir d’énormes sections dédiées à l’ESG avec beaucoup d’information, mais dans quelle mesure le message est-il transmis efficacement ? Quelle est la quantité d’information qui reste enfouie dans les PDF plutôt que d’être concrétisées ? »

Notes à l’intention des rédacteurs : 

Bladonmore est un cabinet de conseil en communication spécialisé qui aide ses clients à raconter leur histoire aux publics qui comptent le plus pour eux. Il fournit des conseils stratégiques, un encadrement et du contenu par l’intermédiaire de ses équipes basées à Londres, New York, Los Angeles et Dubaï.

Le rapport complet « ESG: Closing the gap » peut être consulté à l’adresse suivante : https://esg.bladonmore.com.

SOURCE Bladonmore



Source link

Author: admin