Le World Trade Center Gibraltar et ses partenaires financent une mission de secours humanitaire en Afghanistan

Parmi les personnes évacuées figurent 60 anciens membres du personnel de la branche internationale de l’organisation caritative de protection des animaux « Mayhew London » (dont Megan Markle est la marraine), d’anciens agents de liaison de l’OTAN et du ministère de la Défense et une équipe de vétérinaires, ainsi que leurs familles respectives, et les personnes à leur charge.

L’opération humanitaire, la plus grande mission d’évacuation humanitaire financée par des fonds privés depuis le retrait des Américains à la fin du mois d’août, a été menée par une équipe d’extraction expérimentée dans un environnement de plus en plus hostile, avec une fenêtre qui se referme rapidement, au milieu de rapports de témoins oculaires de raids sur les propriétés et les quartiers dans le voisinage immédiat de ces personnes.

À la suite de la chute de Kaboul aux mains des talibans, le 15 août, le monde entier a assisté à l’opération frénétique d’évacuation des non-combattants depuis l’aéroport international Hamid Karzai. Il est clair que malgré les efforts héroïques des forces alliées, qui ont permis d’évacuer près de 120 000 personnes dans les délais impartis, de nombreuses personnes vulnérables ont été laissées sur place et risquaient de subir les représailles de groupes terroristes incontrôlés.

Dominic Dyer, militant pour le bien-être des animaux basé en Grande-Bretagne, internationalement reconnu pour son travail d’évacuation de Pen Farthing, de ses employés de Nowzad et de ses animaux de Kaboul en août, a joué un rôle de premier plan dans l’opération de sauvetage, aux côtés d’un vétérinaire britannique et d’un traducteur basé à Jérusalem.

L’homme d’affaires et propriétaire du World Trade Center Gibraltar, Gregory Butcher, a également généreusement contribué à financer une partie de l’opération avec plusieurs personnes de Grande-Bretagne et des États-Unis.

L’évacuation, complexe et dangereuse, a duré plus de deux mois, à une époque où l’Afghanistan s’enfonce dans une escalade de violence et un effondrement économique. La menace croissante d’une famine généralisée, rendue d’autant plus désespérée par l’approche de l’hiver, met en péril la survie de millions de citoyens afghans, selon les rapports des Nations unies.

Le 8 décembre, les 92 personnes évacuées sont arrivées saines et sauves à Islamabad, au Pakistan. Le sentiment de soulagement, de tristesse et d’incertitude sera sans doute écrasant pour ce groupe, qui se lance maintenant dans une nouvelle vie hors de son pays d’origine, après avoir tout laissé derrière lui, à l’exception de quelques effets personnels.

S’exprimant sur la réussite de l’Opération Tapis magique, Dominic Dyer a déclaré :

« Cela a été extrêmement difficile pour toutes les personnes concernées, mais ce sont les chanceux, ceux pour qui il y a, au moins, la possibilité d’un avenir meilleur. La déroute des forces américaines, britanniques et autres de Kaboul, laissant la quasi-totalité du pays aux mains des talibans, signifie que les perspectives pour des millions de personnes sont vraiment sombres. L’Opération Tapis magique n’a pas pu aider tout le monde, mais ce groupe extraordinaire de personnes engagées a fait ce qu’il pouvait pour les 92 habitants de Kaboul. Chaque vie est précieuse, et je vais maintenant demander à la Grande-Bretagne et à d’autres pays d’ouvrir leurs portes à ces personnes talentueuses qui cherchent un endroit sûr où s’installer ».

Bien que la phase initiale soit terminée, il est temps de redoubler d’efforts et une campagne de collecte de fonds sera bientôt lancée pour aider à fournir de la nourriture et un logement aux 92 adultes et enfants au Pakistan pendant la période nécessaire pour obtenir les documents de voyage vers des pays tiers, comme le Royaume-Uni, les États-Unis et d’autres destinations européennes, ainsi que leur logement dans ces pays.

Gregory Butcher, propriétaire du World Trade Center Gibraltar et cofondateur du sauvetage, a déclaré :

« L’Opération Tapis magique est un rassemblement miraculeux de bénévoles dans un moment de détresse. Presque tout le monde a vu les photos déchirantes de la catastrophe humanitaire dont l’intensité ne cesse de croître, les groupes terroristes incontrôlés perpétrant des massacres de représailles de plus en plus fréquemment.

J’ai appris qu’un colonel afghan qui avait travaillé avec les forces de la coalition, y compris des représentants canadiens, britanniques et américains, avait assisté à une conférence de l’OTAN à Bruxelles et qu’un chef d’équipe afghan d’une importante société de sécurité britannique sous-traitante, basée à Kaboul. Ils risquaient tous de subir des représailles de la part des talibans et devaient également être secourus.

Au World Trade Center Gibraltar, nous pensons que les grandes entreprises ont un rôle spécifique à jouer dans la société, celui de l’action humanitaire, du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises. Ces principes et valeurs nous guident dans notre vie quotidienne et dans toutes nos activités commerciales. Nous sommes des partenaires et des amis et nous cherchons à soutenir les communautés marginalisées, les organisations à but non lucratif et les groupes caritatifs qui s’alignent sur notre mission.

Lorsque nous avons appris que la crise se développait en Afghanistan et que d’autres tentaient de trouver un moyen de faire sortir ces personnes, dont certaines étaient des femmes et couraient donc des risques considérables à Kaboul, nous n’avons pas pu refuser de les aider. Ces personnes et leurs enfants voulaient désespérément partir et n’avaient aucun espoir de le faire. Nous avons donc fait équipe avec ces autres personnes bienveillantes pour tenter de faire sortir 92 personnes au total de l’Afghanistan.

Je suis si heureux que nous ayons travaillé sans relâche pour y parvenir. C’est vraiment une situation de vie ou de mort, la communauté internationale demandant maintenant aux Talibans d’appliquer une amnistie pour les anciens membres du personnel de sécurité afghan. Nous venons de lire que, selon les groupes de défense des droits de l’homme, des dizaines d’anciens soldats ont été capturés puis exécutés depuis la mi-août. Le châtiment a commencé, et nous devons à ceux qui ont soutenu la Coalition de les sauver.

À l’arrivée des 92 personnes au Pakistan, il a été difficile de penser à ce qui aurait pu leur arriver si nous n’étions pas tous intervenus. Leur nouvelle vie et leur avenir sont remplis d’incertitude, et nous devons maintenant faire entrer de toute urgence ces courageux anglophones désormais apatrides dans un programme de réinstallation de réfugiés. Pouvez-vous nous aider ? »

Le World Trade Center Gibraltar s’efforce de collecter des fonds et d’offrir une aide vitale à ceux dont la vie a été brisée par un conflit ou une catastrophe, alors qu’ils entament un nouveau chapitre de leur vie, veuillez nous contacter pour plus d’informations sur [email protected] 

Ed Allison-Wright 
[email protected] 
+350 200 400 48

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1706939/Operation_Magic_Carpet.jpg 
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1706937/Spin_Boldak_Border.jpg 
Logo – https://mma.prnewswire.com/media/1706938/World_Trade_Center_Gibraltar_Logo.jpg

SOURCE World Trade Center Gibraltar

Source link

Related Posts


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/classactiondaily/public_html/wp-includes/functions.php on line 5107